ABYSSA, un comité d’éthique

La mission de ABYSSA consiste à développer la connaissance des océans au service du bien public (Scientifique, Économique et Gouvernemental) en mettant à sa disposition un outil d’aide à la décision. Il s’agit en effet d’établir, dans les grands fonds marins, les liens entre les ressources et les sensibilités environnementales.

Il reste évident pour les spécialistes en océanographie que les lacunes de connaissances sont très nombreuses, et ce pour toutes les caractéristiques océanographiques et environnementales concernées : géosciences, qualité physico-chimique des eaux, hydrodynamique, ressources naturelles, biodiversité, etc…

Ainsi, les données recueillies lors des campagnes d’exploration pourraient représenter des informations totalement inédites sur les environnements océaniques profonds, dont l’utilisation à des fins scientifiques et économiques doit être autorisée et strictement régulée. Les fondateurs de la société ABYSSA sont en effet très attachés aux principes du développement durable, et visent un développement économique dans le respect des environnements naturels et sociétaux. Dans ce cadre, ils ont souhaité être assistés par un comité d’éthique.

L’objet du comité d’éthique

Assister l’ensemble des membres de l’entreprise dans leurs réflexions sur les conduites, attitudes et comportements à avoir pour respecter les principes du développement durable dans toutes leurs activités commerciales, techniques et scientifiques.

Ainsi, le comité d’éthique engage des réflexions sur les questions suscitées par la pratique des activités de l’entreprise et liées :

  1. Aux principes qui régissent les comportements individuels des membres de l’entreprise et le fonctionnement de la gouvernance de l’entreprise ;
  2. À la justification des campagnes d’exploration et à l’exercice des différents métiers mis en œuvre lors de ces campagnes ;
  3. Aux conséquences sociétales et environnementales du développement de ces activités et de leurs applications pratiques.

À l’issue de ces réflexions, il appartient au comité d’éthique de formuler des recommandations relatives à la définition, à la justification et à l’application de règles correspondant à l’éthique et à la déontologie des activités de ABYSSA. Ces recommandations sont transmises au Comité stratégique.

Les membres du comité d’éthique

Gilles BOEUF

Gilles BOEUF

+

Ancien Directeur de recherche à l’observatoire de Banyuls-sur-Mer, Professeur à l’Université Pierre-et-Marie-Curie à Paris, Ex-président du Muséum national d’histoire naturelle, Ex-Président du conseil scientifique de l’Agence française pour la Biodiversité.

Catherine CHABAUD

Catherine CHABAUD

+

Députée européenne, Journaliste et navigatrice, Cofondatrice de la plateforme Océan et Climat et de l’initiative « Océan bien commun de l’humanité », Conseillère économique social et environnement déléguée à la mer et au littoral au sein du ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer.

Françoise GAILL

Françoise GAILL

+

Docteure d’état en biologie animale de Sorbonne Université et du Muséum nationale d’histoire naturelle. C’est une spécialiste des écosystèmes profonds ayant développé des méthodes biophysiques permettant de ramener vivantes des espèces profondes. Elle a réalisé de nombreuses campagnes océanographiques internationales avec des sous-marins habités ou téléopérés.

Après avoir dirigé le département environnement et développement durable, elle a créé l’institut écologie et environnement à la direction du CNRS. Elle a présidé le comité recherche et innovation du Grenelle de la mer et le comité scientifique et technique de la flotte océanographique française. Elle est actuellement vice-présidente de la plateforme océan et climat et présidente du comité pour la recherche marine maritime et littorale du Conseil National de la Mer et des Littoraux.

Élodie MARTINIE-COUSTY

Elodie MARTINIE-COUSTY

+

Pilote du réseau Océans, mers et littoraux de France Nature Environnement, Membre du Conseil économique, social et environnemental (CESE) au titre de la protection de la nature et de l’environnement, Représentante des associations et fondations agissant dans le domaine de la protection de la nature et de l’environnement.

Maïna SAGE

Maïna SAGE

+

Députée de Polynésie Française à l’Assemblée Nationale. Membre de la Commission du développement durable, membre de l’Office Français de la Biodiversité (OFB), et du Conseil National de la Mer et des Littoraux (CNML). Membre du comité directeur de l’Institut des Récifs Coralliens du Pacifique (IRCP) & Présidente d’étude à vocation internationale de l’Assemblée nationale « France-Îles du Pacifique ».

Francis VALLAT

Francis VALLAT

+

Armateur international pendant 30 ans, est connu pour la guerre qu’il a déclenchée puis menée contre « les navires poubelles » au niveau international ; Fondateur et président d’honneur fondateur du Cluster Maritime Français ; Co-fondateur et président d’honneur du « European Network of Maritime Clusters » (regroupant les clusters maritimes de 18 pays), Co-fondateur et président d’honneur de Expédition 7° continent (contre la pollution des océans par le plastique) ; Président d’honneur de l’Institut Français de la Mer ; Président d’honneur de SOS MEDITERRANEE (sauvetage en mer) ; Administrateur de l’Agence Européenne de Sécurité Maritime (Vice-président pendant 6 ans, Président un an) ; Reçoit en 2017 la « Global Lifetime Achievement Award », plus importante reconnaissance maritime, remise par le Lloyd’s List (premier français à recevoir cette distinction depuis sa création il y a plusieurs décennies) ; Membre de l’Académie de Marine.